Apprendre à monter à cheval n’est pas inné et demande une certaine expérience et un entraînement. Earl Ribier propose plusieurs conseils pour vous aider à apprendre à faire du cheval.

Ayez confiance en vous

Il y a une qualité à absolument avoir lorsqu’on monte un cheval et qui n’est pas forcément connu des débutants, c’est la confiance en soi. Le cavalier doit absolument être capable de contrôler son cheval et de communiquer avec lui pour ne pas avoir de problèmes. Des professeurs peuvent aider les débutants à acquérir cette qualité facilement et surtout avec plaisir. Monter un cheval ne doit jamais être un devoir mais doit toujours rester un loisir. Lors de vos premiers cours d’équitation vous apprendraient à mieux faire connaissance avec le cheval que vous allez monter ce qui vous aidera à vous familiariser avec lui. Et il en va de même à chaque fois que vous voulez monter votre cheval, il faut prendre un petit temps (environ 30 minutes) pour s’occuper de sa monture, cela passe par le fait de le brosser et de le seller mais c’est aussi l’occasion de mieux faire connaissance avec lui

apprendre-le-cheval

Entraînez-vous

Il n’y a pas de recette miracle pour savoir monter un cheval correctement, il faut vous entraîner. Au bout de quelques leçons d’équitation vous commencerez naturellement à vous familiariser avec ce milieu et avec votre cheval. Vous renforcerez alors votre confiance en vous et en votre monture et vous travaillerait aussi votre technique. Il existe d’ailleurs de nombreux petits exercices qui vous permettront de vous améliorer : mise en selle, arrêt de la monture, comment la faire tournait ou avancer etc. Rapidement vous apprendrez à guider votre monture simplement et de façon autonome. Après chaque séance, vous devrez aussi vous occuper de votre cheval, ce qui sera une nouvelle occasion pour vous rapprocher de lui et tisser des liens plus profonds qui vous aideront également à le monter plus simplement.

Passez les examens officiels

Si vous désirez progresser encore plus vous pourrez alors vous rapprocher de votre moniteur qui vous informera sur les différents examens officiels que vous pourrez passer et qui sont nommés les galops. Ils servent à évaluer le niveau d’aisance du cavalier sur son cheval et aussi sa position lors des différentes allures de sa monture. Ces examens permettent aussi de valider les connaissances du cavalier via une épreuve cette fois théorique. Il existe neuf galops au total mais les deux derniers sont plutôt réservés aux professionnels. Il est possible de suivre des stages dans des centres équestres pour pouvoir progresser est ainsi passé avec plus de chance ses galops.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *